Enfin, pas si petite que ça. Et puis jolie ? Peut-être, avec ses zébrures jaunes et noires. Mais je ne suis pas très objective, je ne raffole pas vraiment des araignées. Originale en tout cas. C'est la première fois que je trouve une Argiope bruennichi ou épeire fascié (j'ai regardé sur le net) à la Bahutière.

P1070489

P1070490

La futée s'est installée dans les gaillardes, au milieu des abeilles qui butinent. Je pense qu'elle va se régaler. D'ailleurs, je n'ai pas pu m'empêcher de "sauver" une abeille piégée... qui est retournée aussitôt à sa tâche ! Pas d'envie de changer de métier, d'aller voir ailleurs, de découvrir le Monde, de changer de vie, d'en profiter, de s'interroger, de s'arrêter un peu...

Mais je m'égare.... Je reviens donc à elle, et à sa drôle de toile  :

P1070492

Il y a deux hypothèses sur son camouflage rayé. Soit pour faire peur à ses éventuels prédateurs (attention, je suis un frelon !- on l'appelle aussi Argiope frelon), soit pour leurrer ses proies.

Elle fait partie d'une famille d'araignées appelées "orbiculaires" car elles tissent des toiles spiralées, et aériennes. Mais celle-ci a la particularité de faire au centre de sa toile une sorte de zigzag, appelé stabilimentum. Mais là aussi, malgré quelques hypothèses, sa fonction exacte reste un mystère (moi je crois que c'est MISS MM qu'elle a écrit).

Ici, c'est une femelle car le mâle est beaucoup plus petit et terne. Et en plus, elle le mange après l'accouplement parce que dans la Nature rien ne se perd ;-) (brrrrr, quelle mentalité quand même)

Mauvaise épouse mais très bonne mère. Elle camoufle ses oeufs, à l'abri du froid, dans un cocon douillet qui ressemble à une montgolfière à l'envers..

Celle de la Bahutière s'est laissée approcher assez près pour être photographié (je n'ai pas un super matériel pour faire de la macro). Mais j'ai lu également sur le net, que ces araignées ne sont pas farouches... car elles sont myopes. C'est bien la peine d'avoir huit yeux !