"De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme."

Note d'Olympe de Gouges dans ses "droits de la femme"

(tableau de Caspar David Friedrich)