J'avais envie de faire un billet sur mes dernières lectures. J'ai beaucoup lu ces derniers temps.

IMG_0654

Avec un choix de livres plus ou moins intéressants. Comme pour beaucoup de choses, je suis éclectique en littérature... Quelques fois je fais de belles découvertes qui me transportent, d'autres fois je lis juste pour connaître la fin, mais sans être plus emballée que ça et très rarement... j'abandonne en cours car je m'ennuie vraiment trop (c'est ce qui m'est arrivée un jour avec un livre de Musso "7 ans après", que pourtant tout le monde dévorait autour de moi).

 

IMG_0661

 

"Chanson douce" de Leïla Slimani. J'en avais entendu parler à la télévision et je suis allée le commander à la librairie. C'était avant qu'elle obtienne le prix goncourt. Et je trouve que c'est mérité. Dans ce livre on plonge direct dans l'horreur. Et puis, on revient en arrière pour découvrir la mécanique qui mène les personnages vers ce drame. C'est bien écrit, opressant, angoissant. Je parlerais bien de la fin quand même... mais ça ne se fait pas ;-)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0662

Mon Amoureux a pris l'habitude, et j'adore, de me faire de la lecture à haute voix. Il choisit un livre, je valide et nous nous installons confortablement. Ces lectures peuvent durer longtemps dans le temps car il faut que nous soyons disponibles tous les deux. Je me souviens d'un livre "Cristallisation secrète" de Yoko Ogawa que nous avions pris à la médiathèque et dont j'ai prolongé l'emprunt pendant presqu'un an ! (mais quel merveille ce livre). Autant dire que je m'attache beaucoup aux personnages et que j'ai un pincement au coeur quand la dernière page est tournée. C'est ce qui s'est passé avec ce Robinson Crusoé de Michel Tournier "Vendredi ou les limbes du Pacifique". C'est magnifiquement écrit. Monsieur de la Bahutière de temps en temps s'arrètait sur une phrase, la relisait et me disait "une seule phrase et il y a tellement de choses dedans..."

 

 

 

 

 

IMG_0655Du coup, je fais la même chose avec maman qui a toujours beaucoup lu mais qui a maintenant quelques difficultés à le faire. Nous sommes obligés d'empunter des livres "gros caractères" et ça limite un peu le choix. Je lui ai fait la lecture de "La femme coquelicot" de Noëlle Châtelet.  Une jolie histoire d'amour entre deux personnes plus vraiment jeunes. Comme quoi, l'amour se moque pas mal de l'âge.

Maman a bien aimé. Le livre, et d'avoir sa fille près d'elle qui lui fait la lecture :-) Je continue sur ma lancée avec un Agatha Christie. Beaucoup plus compliqué pour elle à mon avis car il y a beaucoup de personnages avec des noms anglais en plus. Mais bon... ça fait travailler la mémoire ;-)

 

 

 

 

 

 

IMG_0659

IMG_0658

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Une nuit sur la mer" de Patricia Macdonald c'est un policier. Une femme qui enquête sur la disparition de sa fille en pleine croisière. Rien de transcendant pour moi. Je l'ai lu un peu comme on regarde un film a la télé. Parce qu'on a envie de savoir la fin. Mais je pense que je l'oublierai assez vite.

"La quiche fatale" (une enquête d'Agatha Raisin) de M.C. Beaton, c'est la couverture qui m'a plu (ça tient à peu de chose le choix d'un livre parfois :-) ) Et un peu le résumé quand même. Une femme au caractère bien trempé qui mène une enquête dans un village typique de l'Angleterre. Ça me paraissait assez prometteur pour passer un moment de détente. Mais au final... bof. J'ai presque frôlé l'ennui. Mais là encore... je voulais connaîre la fin alors j'ai tenu bon :-)

 

IMG_0656

 

"Le jeûne, une nouvelle thérapie ?" de Thierry de Lestrade fait suite à un documentaire passé sur arte il y a quelques années (et que je n'ai pas vu). Un livre très bien fait, bien documenté. Dans certains pays (dont l'Allemagne) le jeûne est considéré comme une méthode qui a fait ses preuves. Serions-nous en retard en France ? Une méthode simple et gratuite pour se soigner... c'est sûr que ça pourrait ne pas faire l'affaire de tout le monde. Ce livre est une enquête soignée et documentée sur les mécanismes d'autorégulation du corps humain induits par le jeûne. Je l'ai trouvé très intéressant.

 

 

 

 

 

 

IMG_0657"Miracle morning" de Hal Elrod. Il parait que ce livre a fait un tabac. Moi je l'ai acheté un peu au hasard, parce que j'ai ma carte à F. Loisirs et qu'il fallait que je fasse mon achat du trimestre. S'offrir un "supplément de vie" "5h30-7h30 : vous avez rendez-vous avec le succès !" Un livre plein de promesses donc. Et pourquoi pas ? C'est vrai que se lever un peu plus tôt (enfin, juste un peu parce qu'il paraît que certaines personnes sont debout à 3h30 pour poster en vidéo leurs routines tirées de ce livre et moi je me demande si elles vont tenir le coup longtemps !), se lever plus tôt, donc, pour faire silence, méditer, écrire, lire des livres inspirants, faire du sport... ça ne peut pas faire de mal et ça peut améliorer la vie. Là où le livre m'a plus gêné (en plus des répétitions) c'est dans l'insistance de l'auteur au fil des pages à nous donner comme modèles de réussites de vie des PDG, des millionnaires, des gens riches et célèbres en les opposant à ceux qui "ont une vie médiocre". Je pense que ça doit être assez américain cette façon de penser. Mais c'est vrai qu'il y a peu, un homme politique français a dit que les jeunes devraient tous avoir envie d'être milliardaires. Ce livre est peut-être pour eux, ils pourraient y trouver quelques conseils ;-)

Je ne rêvais pas d'être milliardaire quand j'étais jeune... et même s'ils ne se sont pas forcément réalisés, je trouve que mes rêves étaient bien plus jolis :-)

 

 

IMG_0663Je suis extrèmement sensible à la cause animale "On reconnaît la grandeur d'une Nation à la façon dont elle traite les animaux" disait Gandhi.

Je suis également très sensible à la cause des femmes. Mon coeur penche plus du côté des plus faibles, des plus maltraités que des milliardaires dont il est question plus haut ;-)

Alors je me suis dit que ce livre allait m'intéresser :"La vie des femmes au moyen-âge", je l'ai trouvé dans la boutique des Hospices de Beaune. On connaît peu de choses sur ces femmes, et le plus souvent, écrites par des hommes, des clercs, des religieux. Et les écrits parlent surtout des nobles et bourgeoises. Très peu de textes sur les femmes du peuple, sur les paysannes. Je ne résiste pas à vous mettre un extrait d'un texte de l'abbé de Cluny, Odon, mort en 942 : "La beauté du corps ne réside pas dans la peau. En effet si les hommes voyaient ce qui est sous la peau, la vue des femmes leur donnerait la nausée... Alors que, pas même du bout des doigts, nous ne souffrons de toucher un crachat ou une fiente, comment pouvons-nous désirer embrasser ce sac de fiente ?" Même Hildegarde de Bigen n'hésite pas à rappeler que "parce que la femme est faible et apparaît à l'homme comme pouvant tirer sa force de lui comme la lune reçoit sa force du soleil, elle est donc sujette de l'homme et doit toujours être prête à le servir".

Ce genre de lecture ne me donne pas du tout la nostalgie style "c'était mieux avant". Ça me donne plutôt envie de dire :"restons vigilantes pour que jamais on ne revienne en arrière mais qu'au contraire nous cheminions vers plus d'égalité"

 

IMG_0665

Je l'ai dit au début, je suis éclectique dans mes choix de lectures. La BD "Le génie des alpages", c'est mon Amoureux qui me l'a fait connaître. Il lisait ça plus jeune. Il m'a offert les 2 premiers tomes. Autant dire que lorsque j'ai commencé la lecture je me suis dit "Mais c'est débile ce truc !" Et je me le dis encore souvent, vu que je suis devenue accro et que j'ai commencé à me constituer la collection (11 tomes je crois). Je n'ai jamais vu de BD aussi déjantée (un peu comme les Monthy Python) : des brebis qui se prennent pour des chiens, qui assassinent les touristes, des personnages tous plus insensés les uns que les autres... Quelque fois, en pleine lecture, je laisse échapper un : "N'importe quoi !" et plus j'avance dans les tomes, plus c'est pire... et j'adore :-)

 

 

 

 

 

 

"Un ciel radieux" c'est un manga qui fait réfléchir sur l'ugence de profiter de la vie, de sa famille, de ceux qu'on aime : Une nuit d'été, un terrible accident a lieu dans une rue de la banlieue de Tokyo, entre un motard et une fourgonnette. 10 jours plus tard, le conducteur de la fourgonnette, Kazuhiro Kubota, 42 ans, meurt sans avoir repris connaissance. Au même instant, l'encéphalogramme du motard, Takuya Onodera, 17 ans, en état de mort cérébrale, montre à nouveau des signes d'activité. En une vingtaine de jours, il a repris connaissance et semble en voie de guérison totale : un vrai miracle. Mais celui qui se réveille dans le corps de Takuya, c'est Kazuhiro. Après un instant de surprise, il admet ce qui lui arrive et comprend qu'une deuxième chance lui a été donnée. Mais cette chance est temporaire : en effet, la mémoire du vrai Takuya lui revient petit à petit. Avant de rendre le corps de Takuya à son légitime propriétaire, Kubota décide de transmettre coûte que coûte à sa femme et sa petite fille de 8 ans qu'il les aime et qu'il regrette de les avoir trop souvent négligées jusqu'à sa mort. Mais qui pourra croire son histoire ?

 

IMG_0660

"Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" Le titre est explicite. C'est un roman.  Une jeune femme qui semble avoir tout pour être heureuse mais qui ne l'est pas (et je pense que de nombreuses personnes pourraient se reconnaître en elle).  Sa rencontre fortuite avec un "routinologue" qui l'accompagne sur le chemin du retour à La joie et à l'épanouissement.

Ce livre est en cours de lecture. L'auteur, Raphaëlle Giordano, est "coach en créativité et développement personnel"  C'est un roman sur un coaching. La lecture n'est pas désagréable. Ça se lit facilement. Il y a beaucoup de messages, plutôt séduisants, plutôt positifs... et en ce moment c'est ce dont j'ai besoin... Mais comme je ne connais pas encore la fin :-)...

 

 

 

 

 

Bonne lecture !