Ce matin, départ à 2h30 pour aller chercher Shayra. Rendez-vous sur une aire d'autoroute vers Paris, en pleine nuit. Les 2 dames, bénévoles du refuge espagnol, qui assument le transport des chiens en route pour retrouver leurs différents adoptants, se relaient pour conduire la camionnette. Elles arrivent d'Extramadure et roulent quasi non stop depuis hier. Et elles vont jusqu'aux Pays-Bas. Je leur tire mon chapeau, moi qui en ai marre d'être en voiture au bout de deux heures ! Et elles font ça en plus de leur travail ! il faut quand même être généreux pour donner ainsi de son temps.

La belle est montée dans notre voiture sans problème et a été très sage.

Maintenant, elle est à la maison. Mais j'ignore ce qu'elle a vécu avant sont entrée au refuge car il paraît qu'elle était déjà très traumatisée, et presque quatre années derrière les barreaux n'ont rien dû arranger : cette chienne a peur de tout ! De nos moindres mouvements, de la télé (qu'elle ne connaissait pas j'imagine), des lumières qu'on allume, de la chaudière qui se déclenche...

Mais en même temps, on sent qu'elle a envie. Par exemple, quand elle voit que je prends la laisse, elle a compris que c'est pour faire un tour dans le jardin, alors elle vient, presqu'en rampant... puis se sauve dès que j'approche la main... pas pratique ;-)

Il va nous falloir beaucoup de patience, de douceur et la laisser venir à nous, à son rythme.

La voici, prise d'assez loin, pour ne pas l'effrayer (et la photo est de piètre qualité, ça n'est pourtant pas la faute à mon bel appareil).

P1170035

Nous lui avons acheté un coussin confortable mais elle ne l'a même pas regardé. Chiche qu'elle ne sait même pas ce que c'est ?